asso.bf

Créer une association
au Burkina Faso

Pourquoi et comment monter une association au Burkina Faso ?

Les Associations
au Burkina Faso

Une association, c'est quoi ?

Une association est un regroupement volontaire et désintéressé de personnes autour d’un projet social avec pour ambition l’atteinte et la réalisation d’objectifs communs à impact positif au bénéfice d’une communauté.

Le processus en 4 étapes

Les associations peuvent être formées librement et sans autorisation administrative préalable. Toutefois, afin de les doter d’une capacité juridique, elles doivent se conformer aux dispositions de la loi et être déclarées à l’administration compétente qui est le ministère de l’administration térritoriale et de la décentralisation. Ainsi toute personne souhaitant créer une association dotée de capacité juridique doit suivre quelques étapes clés. 

1

Préparer statuts et règlement intérieur

Les statuts et le règlement permettent d'asseoir les bases de fonctionnement de votre future association. Il faut y faire ressortir l'objet de l'association et toutes les informations qui permettent d'identifier l'association et ses responsables.
2

Tenir une AG constitutive et rédiger un procès verbal

L'assemblée général tenue permettra de voter les membres dirrigeants de l'association. Un procès verbal déclinant l'identité et l'adresse complète des membres du bureau devra être établit et signé par ces derniers.
3

Constituer le dossier de déclaration

La déclaration d'une association se fait dans les 15 jours suivant la constitution de l’association. Un dossier dûment constitué doit être déposé auprès du ministère chargé des libertés publiques pour obtenir un recépissé de déclaration d'existence.
4

Publier le récépissé au Journal Officiel

Dans un délai de 02 mois à partir de la date de délivrance du récépissé de déclaration, les membres responsables de l’association doivent procéder à l’insertion d’un extrait du récépissé dans le Journal Officiel.

Quelques conseils
pour votre association

Créer une association pour de bonnes raisons

Si vous souhaitez créer une association, n'oubliez pas qu'elle doit contribuer au bien de la communauté. Vous pouvez par exemple créer une association pour promouvoir le sport, la culture, l'accès à la santé, à l'éducation, etc

Impulser une vie associative

Vie associative rime avec animation, gestion d'équipe et du travail, tenue de réunions, délégation des tâches pour que tous se sentent utiles. Mais aussi participation à des évènements, organisation d'activités et recrutement d'adhérents et de bénévoles.

Et après la création ?

Pensez à la visibilité de vos activités. Une communication sur le web permettra d'offrir une visibilité de vos actions auprès de bénévoles et partenaires, pour de futures collaborations et subventions.

La prévention des conflits

En cas de conflits internes, vous pouvez faire appel à des arbitres, médiateurs et conciliateurs. Il existe d'ailleurs un organe de résolution des conflits dénommé : commission de médiation dont la composition, les attributions et le fonctionnement sont fixés par voie réglementaire. (Cf. article 56 de la Loi N°064-2015/CNT portant Liberté d’association)

Découvrez aussi...

Ces articles de recherche, de presse ou de loi qui pourront vous inspirer sur le sujet.

Les Associations locales et leurs rôles dans la gestion des villes au Burkina Faso

L’étude “Les Associations locales et leurs rôles dans la gestion des villes au Burkina Faso” de Dr. Jocelyne Vokouma s’inscrit dans le cadre du Programme pays urbain du Burkina Faso (PPUB), financé par la Fondation Bill et Melinda Gates et coordonné par le Laboratoire Citoyennetés avec le soutien technique de l’ONG Slum Dwellers International (SDI). Cette initiative vise à renforcer les capacités des municipalités en impliquant davantage les associations locales dans la gouvernance urbaine. L’étude a couvert cinq villes : Bobo-Dioulasso, Ouagadougou, Dédougou, Dori et Tenkodogo.

Lire la suite »

Les associations des enfants et jeunes travailleurs du Burkina Faso comme espace d’expression de la capacité d’action des enfants ?

Les Associations d’Enfants et Jeunes Travailleurs (AEJT) au Burkina Faso représentent une manifestation dynamique du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs (MAEJT). Fondé sur les principes de la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant, ce mouvement a émergé comme une réponse proactive au problème persistant du travail des enfants. À travers des activités de sensibilisation et de plaidoyer, les AEJT ont réussi à intégrer les voix des enfants travailleurs dans les discussions nationales sur les politiques de protection de l’enfance, remettant en question les perceptions traditionnelles qui les voient uniquement comme des victimes.

Lire la suite »

Les associations de personnes âgées au Burkina Faso : négociation d’un « droit à jouer » ou constitution d’un groupe de défense des intérêts de la vieillesse ?

Les personnes âgées au Burkina Faso sont confrontées à de multiples défis dans un contexte où les structures traditionnelles de soutien familial sont ébranlées par les changements économiques et sociaux. Ce document examine comment les associations de personnes âgées s’efforcent de négocier un “droit à jouer” ou de se constituer en groupe de défense des intérêts des aînés, dans un pays où la politique sociale et les dispositions institutionnelles pour les personnes âgées restent limitées.

Lire la suite »

Loi n° 064-2015/CNT portant liberté d’association

La Loi n° 064-2015/CNT sur la liberté d’association, adoptée le 20 octobre 2015 par le Conseil National de la Transition au Burkina Faso, a marqué un moment significatif dans la réglementation des activités associatives dans le pays. Cette législation offre un cadre juridique structuré pour la création et le fonctionnement des associations, des organisations non gouvernementales (ONG) et des syndicats.

Lire la suite »

Les ONG au Burkina Faso : une référence dans le champ du développement en Afrique subsaharienne ?

L’article aborde de manière approfondie la situation et le rôle des organisations non-gouvernementales (ONG) au Burkina Faso, un pays régulièrement décrit comme l’un des plus pauvres de la planète. Les ONG, de par leur nombre et leurs actions variées, sont perçues comme des acteurs majeurs du développement dans cette région, bien que leur impact réel suscite des débats et des questionnements.

Lire la suite »

Contribution des associations au développement socio-économique du Burkina Faso

Les associations au Burkina Faso jouent un rôle indispensable dans le développement socio-économique du pays, agissant comme des catalyseurs du changement social et économique dans divers secteurs. Leur capacité à mobiliser les communautés locales, à mettre en œuvre des projets de développement durable, et à fournir des services essentiels où l’État est absent ou inefficace, leur confère une place centrale dans le tissu socio-économique du Burkina Faso.

Lire la suite »

Prêt à créer
votre association ?

Toutes les étapes et les documents dans le détail sont sur cette page.